Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 14:03

Depuis le temps que des voyageurs, des Bresiliens, et tous autres amoureux de la nature m'en parlent, il fallait que j'aille moi aussi, visiter ce fameux parc national dos Lençois de Maranhenses.

 

http://www.ecoviagem.com.br/fotos-anuncios/brasil/maranhao/sao-luis/agencia-turismo/ativa-turismo/41614med5285542-parque-nacional-dos-lencois-maranhenses.jpg

Je n'ai pas vraiment la notion du temps, mais il me semble que dimanche, je suis arrivee a Barreirinhas, un petit village de pecheurs pris d'assaut par le tourisme, il faut le dire. Et pour cause! C'est la porte d'entree pour se rendre a ce fameux parc naturel. 

 

C'est parti pour une tournee des agences de voyage. Denicher les meilleurs prix, les meilleurs horaires. Evidemment, on n'atteint pas une telle merveille comme on se rend au cinema ou au restaurant. Seuls les 4X4 des agences touristiques peuvent s'y rendre. Avec guide et chauffeur. 

 

Il faut donc prevoir l'aller, le retour, une eventuelle nuit sur place... Cela me fatigue deja. Je negocie rapidemment un aller, on verra pour la suite. 

 

Me voila a bord d'un immense 4X4 10 places. On chevauche la piste de sable. Traversee des petits villages...Des enfants nous font signe. Je prefere regarder le ciel. Nous sommes au moins le dixieme 4X4 qui emprunte cette meme route. Il est a peine 10 heures du matin...

 

On arrive enfin au pied des dunes et je ne m'y trompe pas. Une vingtaine de vehicules est deja la, gares et vides. Car les touristes sont eux aussi DEJA en train de fouler les precieuses dunes. Avant de descendre, notre guide nous demande d'enlever nos chaussures, cela me console, nous sommes vraiment dans une aire protegee.

 

Allons-y! Je grimpe tant bien que mal la premiere dune. Le soleil me brule deja. Peu importe, j'ai devant moi 155 000 hectares de dunes de sable blanc qui ondulent comme des draps (lençois en portugais signifie 'draps') et parsemes de lagunes d'eau douce. Payasage de desolation pour certains, paradis qui invite au calme interieur pour d'autres...

 

Seulement voila...

http://www.temmaistudo.com/wp-content/uploads/2011/01/len%C3%A7ois-maranhenses-12.jpg

 

Accompagnee de mes 9 compagnons, nous marchons jusqu'a la la premiere 'piscine' d'eau douce. Et en realite en cette saison, il n' y aura que deux ou trois lagunes. Les autres sont assechees. Nous poursuivons notre route et rapidemment, je me sens opressee par ce brouhaha strident des touristes. Le parc nous offre un silence dont nous pouvons profiter que tres rarement! Or les voyageurs autour de moi ne font que parler... Et l'echo de tous ces mots s'envole au dessus de nos tetes et reste prisonnier des dunes!

 

Lorsqu'enfin, nous arrivons a la piscine d'eau douce, j'observe tous ces gens se jetter dans l'eau pour se rafraichir. Aucun d'entre eux n'a pris le temps d'observer cette immensite depuis le sommet de la dune. 

 

Je suis un peu grisee, je m'eloigne du groupe et essaie de me blottir au creux d'une dune pour m'isoler du son. En vain. Je continue a entendre les rires, les cris. 

 

Et puis, je prends part a une discussion avec un couple de Bresiliens venus du Mato Grosso. Nous commentons le paysage, une peite grenouille des sables nous interrompt et nous reprenons de plus belle... J'ai moi aussi fini par parler, peut-etre un peu fort. J'ai rit, j'ai plaisante, j'ai arrete de regarder et de reflechir.

 

Soit! Les Lençois sont pris en otage par les touristes, et par moi aussi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yvon 23/02/2012 18:36

t'es une touriste

yvon 23/02/2012 18:31

Wouah j'en bave, lagons et montagnes de sable. Ce serait un formidable dessert