Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 17:44

En Espagne, on ne jette pas moins de 300 000 tonnes de pneus usagés chaque année. En France, on les échange contre des neufs chez notre garagiste sans vraiment se péoccuper de ce qu'ils deviendront. Recyclés? Oui, mais après?

http://www.blog-note.com/wp-content/uploads/2012/04/Koweit-pneus-feu.jpg

Il semblerait qu'en ajoutant au bitume traditionnel, de la poudre de caoutchouc obtenue en recyclant les pneus, ce béton serait plus résistant (en particulier aux hautes altitudes, et aux températures basses), plus propre, plus sûr et moins coùteux. Des atouts écologiques sans commune mesure, et pour cause! La particularité de ce bitume réside dans sa capacité à absorber jusqu'à 90% de la fumée d'echappement au cours des journées ensoleillées. Et jusqu'à 70% lorsque le taux d'ensoleillement est moindre. Ce n'est pas tout. L'élaboration de ce bitume suppose l'ajout de 0.5% à 2% de poudre de caoutchouc, aux composants du bitume traditionnels. Soit un pneu tous les 7m de route. Du coup, cette recette n'implique ni l'usage de nouveaux équipements pour les fabricants, ni, en principe, d'augmentation du prix du péage pour les usagers. 

http://annev-blog.fr/images/20080723232645_autoroute_800.jpg

 

Les avantages de ce bitume sont nombreux:

son coût de fabrication n'augmente pas, il permet d'élaborer des routes plus propres et il offre une deuxième vie à nos pneus usagés... Mais cette solution est loin d'être une nouveauté dans le milieu scientifique. Reste à savoir si nos pneus recyclés pour la fabrication du bitume sont vraiment mis en route en France. Pour information, le réseau espagnol ne comporte que 300 km de ce béton... 

NB: le caoutchouc sert égelemt à élaborer des chaussures, des sacs à main et pas seulement !

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSoUTwR-i89eJ_EiIqH9usJVHB9sFyG62kUNkg1J6k1YQU9TPePUw&t=1

Partager cet article

Repost 0

commentaires